SERIE RISHIKESH


27 Apr
27Apr

Je suis de l'école de Hatha Yoga André Van Lysebeth ( grande école dont je ne ferais pas l"éloge ici , vous pouvez consulter le site yogavanlysebeth.com, vous pourrez y trouver la biographie et le parcours d'André Van Lysebeth )


L'enseignement posturale y est extrêmement varié, grâce à une vraie ouverture d'esprit et de nombreux intervenants.

Cependant l'école reste très fidèle à l'enseignement de  Swami Shivananda de Rishikesh (fidèle à l'Ashtanga yoga de Patanjali).

Je vous parle donc ici de la fameuse série Rishikesh ainsi qu'une salutation au soleil (Surya Namaskar) 

Il existe une multitude de séries, il faut bien en choisir une et s'y tenir afin de voir l'évolution ; de plus celle-ci est rapide et accessible.

Un samedi par mois nous la travaillons au local, avec suryanamaskar (détaillée plus bas),  des bandhas,et pranayamas.

Je prends moins d'élèves qu'habituellement car c'est une séance technique et précise, lors de cette séance nous avons peu d'espace pour autre chose que du postural, c'est pour cette raison que je ne prend pas de débutant, non pas par rapport au niveau, mais ces séances ne reflètent pas la richesse du yoga ;je parle bien ici des cours du samedi et non de la série Rishikesh en elle-même qui, pratiquée hors cours technique, est bien plus qu'un enchaînement de postures.


"Le hatha-yoga découle du respect du corps comme instrument de manifestation de l'individu tout entier, comme résultat et dépositaire de toute l'expérience de l'espèce humaine depuis le début de l'évolution, en fait depuis que la vie se manifeste sur terre." André Van Lysebeth 


SURYANAMASKAR



La salutation au soleil se compose d'une succession de  12 mouvements, à répéter plusieurs fois de suite et met en action toute la musculature pour la réchauffer et la "conditionner" pour les âsanas.

Toutefois elle constitue un exercice complet, pouvant être pratiqué en dehors de la séance de yoga quotidienne.

Le Rajah de Aundh dit entre autre que :

Suryanamaskar ne prend que quelques minutes par jour

Suryanamaskar ne limite pas son action à une partie du corps, elle agit sur l'ensemble de l'organisme

Suryanamaskar tonifie le système digestif en étirant et comprimant successivement l'abdomen, masse les viscères, active la digestion, élimine la constipation, évite la dyspepsie.

Suryanamaskar fortifie la sangle abdominal et, de fait, maintiens les organes en place.Les stases sanguines dans les abdominaux sont éliminées.

Suryanamaskar synchronise le mouvement et la respiration, ventile les poumons à fond, oxygène le sang et détoxifie par l'expulsion massive de CO2 et autres gaz nocifs par les voies respiratoires.

Suryanamaskar combat l'hypertension et les palpitations

Suryanamaskar tonifie le système nerveux, régularise les fonctions du sympathique et parasympathique, favorise le sommeil, la mémoire s'améliore.

Suryanamaskar écarte les soucis et rend la sérénité aux anxieux.

Suryanamaskar stimule et normalise l'activité des glandes endocrines.

Suryanamaskar augmente l'immunité aux maladies en fortifiant le terrain.

Suryanamaskar donne de la grâce, de l'aisance aux mouvements et prépare à la pratique des sports en général.

Suryanamaskar suscite et maintient un esprit juvénile. Il est merveilleux de se savoir prêt à affronter la vie et capable d'en extraire un maximum de vraies joies. En résumé, Suryanamaskar procure la santé, la force, l'efficacité et la longévité à laquelle chaque être humain a droit.

Suryanamaskar , pratiqué loyalement et avec persévérance, sans être une panacée, gratifie ses adeptes d'une santé superbe, d'une énergie vibrante et rend une nouvelle jeunesse aux personnes âgées; ma propre vie et celle des miens est un chant de bonheur grâce à Suryanamaskar


Incroyable !!! Et pourtant...


il est essentiel de synchroniser la respiration et les mouvements.


LA SERIE RISHIKESH


En yoga rien n'est laissé au hasard et la succession des âsanas suit des règles précises, fruit d'une expérience millénaire. Dans une série chaque posture s'intègre à sa place, complète ou accentue la précédente, prépare la suivante, ou constitue une contre pose équilibrante.




SARVANGASANA

La "Chandelle" sur les épaules

pose inversée

La première âsana de la série est une pose inversée,choisie pour son influence importante et immédiate sur la circulation sanguine, et ce, pratiquement sans effort musculaire.La pesanteur met le sang veineux stagnant en circulation accélérée; il retourne au cœur aidé par la gravitation, au lieu d'avoir à lutter contre elle. 

Sarvangâsana élimine les stases veineuses dans les jambes et dans les organes abdominaux.

Toutes les poses inversées provoquent d'ailleurs un puissant brassage circulatoire avec un effort musculaire voisin de zéro.C'est pourquoi certains maîtres recommandent Shirsâsana, la posture sur la tête, mais Sarvangâsana est à la portée de tous. Elle comprime la thyroïde, étire la nuque et dégage les filets nerveux de e la région cervicales, carrefour stratégique dans l'organisme.



HALASANA

La Charrue

Flexion 

En comprimant le cou et en étirant les cervicales, elle favorise l'irrigation de la thyroïde et accentue les effets de la pose précédente. La flexion vers l'avant étire la colonne vertébrale, tandis que le ventre est comprimé et massé. La cage thoracique étant comprimée et le thorax bloqué, les mouvements respiratoires se font par l'abdomen ainsi que dans les flancs et le dos.



MATSYASANA

Le poisson

Contre-pose

Matsyâsana constitue la contre-pose des deux exercices précédents. C'est à dire que : le cou, qui vient d'être longuement comprimé, est dégagé. Inversement, les cervicales sont tassées au lieu d'être étirées. Le thorax s'ouvre largement ce qui favorise la respiration thoracique. Le ventre est étiré, le dos creusé, à l'inverse de la charrue. La respiration est surtout thoracique et claviculaire.



PASCHIMOTANASANA

La Pince (assis)

Flexion 

Paschimotanâsana courbe la colonne vertébrale vers l'avant, sans comprimer ni allonger la nuque ou le cou. L'étirement s'étend surtout à la partie postérieure du dos, par conséquent cette âsana complète la Charrue.

Il y a compression du ventre qui était étiré dans Matsyâsana



BHUJANGASANA

Le Cobra

Première d'une série de 3 extensions

Durant la phase dynamique le ventre est comprimé, pendant la phase statique il est étiré.

La colonne vertébrale est pliée vers l'arrière, à l'inverse e la Charrue et de la Pince. Les muscles dorsaux qui ont été étirés dans les 2 poses précédentes et se sont vidés de leur sang, tels des éponges qu'on exprime, vont maintenant se contracter dans la pose du cobra, d'où un important appel de sang frais dans le dos, visible de l'extérieur.



SHALABHASANA

La Sauterelle

Shalabâsana succède au cobra, dont elle constitue le complément.

 La phase dynamique du Cobra intéresse le haut du dos, depuis les cervicales  jusqu'à la ceinture, tandis que dans la sauterelle, c'est la musculature lombaire qui se contracte avec force pour lever les jambes.

 


DHANURASANA

L'Arc

En soulevant à la fois le buste et le bas du dos, l'Arc combine le Cobra et la Sauterelle, âsanas complémentaires qui ont préparé la musculature dorsale et la colonne vertébrale à subir la courbure accentuée exigée par l'Arc, qui se place donc très logiquement APRES ces postures.



ARDHA-MATSYENDRASANA

La Torsion

La succession des flexions vers l'avant et l'arrière, provoque dans les muscles une sensation particulière, frisant la courbature; Ardha-matsyendrâsana, en tordant la colonne dans les deux sens, efface aussitôt cette sensation. Voilà pourquoi cette position se place après toutes les flexions.



SHIRSASANA

La pose sur la tête

Shirsâsana, la reine des âsanas, clôture la série. Certains maîtres la placent au début de la série, elle a d'innombrables effets bénéfiques.

La série est donc entourée par deux postures inversées ce qui est très favorable.


Comme vous pouvez le voir dans certaines variantes (ici la série Rishikesh de Swami Vishnudevananda)  on y ajoute le Corbeau, la Pince debout et le Triangle 


APRES LES ASANAS

Les mudrâs et bandhas (gestes et contractions) s'exécutent ici après les âsanas.

Les pranayamas trouvent également leur place dans cette série, j'aime par exemple placer kapalabhati avant la salutation au soleil, et la respiration yogique complète après.

Une relaxation même brève, clôture la séance et constitue une excellente transition entre le yoga et la vie courante

Toutes ces postures sont évidemment abordées lors des cours de la semaine, mais la série complète n'est que le samedi !

Si vous vous sentez prêts n'hesitez pas à sauter le pas et venir le samedi matin au local HONA-A 

Belle pratique 

Namaste  


Tiré du livre "J'apprends le yoga" d'André Van Lysebeth


04Oct
Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.